POUR CONTINUER SUR INTERNET

Les cadrans solaires et la gnomonique constituent une branche de l'astronomie, ils ont une histoire, ils sont une image de la marche du soleil dans le ciel, il faut parfois une boussole pour trouver l'orientation du mur qui les porte ou pour les orienter. Tous ces sujets font l'objet de sites Internet. . Et puis les cadrans solaires mènent à bien d'autres sujets.

Tout cela est présenté dans cette page

*

SUJETS ANNEXES

   
 

L'Astronomie

 

L'Histoire

 

Le Soleil

 

Le Champ Magnétique

 

L'Archéoastronomie


L'ASTRONOMIE

Le Cadrans Solaire étant avant tout une image de la marche du Soleil dans le ciel, la gnomonique est un domaine à part entière de l'Astronomie,

Planetastronomy de J.-P. Martin

Nouvelles du Ciel de G. Javaux

Techno-Science

Astronomy Picture of the Day

Spaceweather

Universe Today


L'HISTOIRE

L'étude des cadrans solaires anciens ou l'histoire des cadrans en général est une partie de l'Histoire de l'Astronomie.

Un site consacré à C. Flammarion par J. Theubet, membre de la Commission des Cadrans Solaires de la S.A.F.

Sur internet de nombreux liens sont réunis dans le site "Histoire de l'Astronomie" de l'Observatoire de Paris.

Les informations et liens donnés sur Astronomiae Historia / History of Astronomy d'origine allemande, sont également régulièrement mises à jour.


LE SOLEIL

Qui dit cadrans solaires dit naturellement Soleil : pour accéder à des informations sur l'activité solaire, les taches, etc... consultez, entre autres, le très beau site du satellite SOHO ou Spaceweather.


LE CHAMP MAGNETIQUE

Comme je l'explique par ailleurs, l'orientation d'une surface verticale peut être estimée avec une bonne approximation à l'aide d'une boussole. La valeur lue doit être corrigée de la déclinaison magnétique du lieu. Si vous voulez la connaître précisément le mieux est de se renseigner auprès de l'Institut de Physique du Globe à Paris pour obtenir des valeurs actualisées. Ou consultez différents sites tels que le site japonais IGRF2000 qui se base sur le modèle de référence international ou le site du National Geophysical Data Center américain.


L'ARCHEOASTRONOMIE

Ce sujet n'a qu'un lointain rapport avec les cadrans solaires mais il fut un centre d'intérêt personnel durant plusieurs années : l'Archéoastronomie. Apparue il y a très longtemps, elle s'est vraiment développée il y a 25 ans. Elle se définit comme étant l'étude de la place occupée par l'observation des phénomènes célestes chez les civilisations et peuples anciens. La matière qu'elle étudie est généralement constituée de vestiges de monuments ou de constructions : temples (Amérique latine), pyramides (Amérique latine, Egypte (ou ici)), monuments mégalithiques (Carnac, Stonehenge, Ecosse, tombes (Irlande, Ecosse, Sardaigne),...qui sont, sauf en Amérique latine et en Egypte totalement muets en ce sens qu'aucun document de l'époque ne nous est parvenu (si tant est qu'il en ait existé) : d'où le risque, encore actuel, de faire dire à ces vestiges ce que l'on a envie de leur faire dire, sans tenir compte de leur contexte historique et social. Mais après quelques années de "mise au point" elle est devenue dans les quinze dernières années, essentiellement dans les pays anglo-saxons, une discipline solide et à part entière . Elle fait l'objet d'études, de publications régulières, de congrès internationaux. Et elle est interdisciplinaire car elle réunit des archéologues, des astronomes, des ethnologues,...Mais, sans s'y donner à fond et en gardant les pieds sur terre, elle est enrichissante par les ouvertures qu'elle procure vers des sujets astronomiques aussi variés que :

etc..

Mais c'est aussi une chance de faire de beaux voyages et de découvrir des contrées où le touriste "lambda" ne s'aventure guère. Enfin, et surtout, c'est l'occasion de découvrir et de plonger dans l'archéologie et l'histoire de l'astronomie. Deux sites peuvent être signalés :

 - Clive Ruggles's image collection  (Grande-Bretagne) : l'auteur est un spécialiste incontesté en la matière.

         - The Center for Archaeoastronomy aux USA


Retour à la page : LES CADRANS SOLAIRES ET LE TEMPS


Bonne visite !

Mise à jour : 13 janv. 2015