QUELQUES CADRANS EN BRETAGNE

Sommaire

La Bretagne est donc une région riche de cadrans solaires, par le nombre de cadrans recensés jusqu'à présent, par la nature de ces cadrans, tant anciens que modernes, mais aussi par la période de temps qu'ils recouvrent et enfin par les procédés et les matériaux qui entrent dans leur réalisation. C'est sous ces différents aspects que je présente quelques exemples dans les pages qui suivent.

D'abord les cadrans de schiste qui représentent la grande majorité des cadrans bretons et dont les caractéristiques répétées ont conduit R. Sagot à définir le "type breton".

Ensuite quelques grands cadrans peints . Ils sont peu nombreux dans la région mais tout à fait intéressants.

Puis quelques exemples de ce que je pense être parmi les plus anciens cadrans de Bretagne. Ou du moins, malgré l'absence d'une date explicite, des cadrans dont les caractéristiques conduisent à les situer à la limite entre le Moyen-Age et la Renaissance.

Par contraste je vous présente ensuite des exemples de cadrans du 20ème et du 21ème siècles réalisés sur différents matériaux .

J'ai parfois eu l'occasion d'examiner des cadrans de schiste qui, pour différentes causes, s'étaient brisés . J'ai reconstitué certains d'entre eux par le dessin.

Ensuite deux cadrans qui se distiguent l'un par la conception, l'autre par le support.

Et, pour finir, des cadrans solaires du Trégor, région à cheval sur les Côtes-d'Armor et le Finistère; ils sont particuliers et uniques par leur conception et le tracé des lignes horaires.

Bien d'autres exemples sont présentés dans l'album

La localisation exacte de beaucoup de ces cadrans n'est pas mentionnée pour des raisons évidentes

Toutes les photos sont de l'auteur sauf mention contraire



 

Mise à jour : 02 mars 2010